samedi 4 mars 2017

Plume


Titre : Plume
Auteur : Cao Wenxuan - Illustrateur : Roger Mello
Album

Résumé de l'éditeur 
La petite plume se demande, " Mais à quel oiseau puis-je bien appartenir ? "
Au martin-pêcheur sans doute, ou au coucou, à moins que ce ne soit au héron ? Ou, à l’aigle, si puissant, si fort, et si libre ! Et si cette petite plume venait tout simplement... du poulet ?
Une très belle histoire, poétique et humoristique, magnifiquement illustrée par le brésilien Roger Mello.

Ma critique 
Une plume, emportée par le vent, tombe dans un buisson. Des enfants la trouvent et se demandent à quel oiseau elle peut appartenir. Une fois ces derniers partis, Plume se pose la même question ? A qui suis-je ?

J’ai beaucoup aimé le texte de cet album, poétique et drôle par moments, les magnifiques illustrations à la fois légères et travaillées. La plume, tout à son questionnement, vise toujours les oiseaux les plus beaux, les plus somptueux, les plus redoutés. Un bel album sur la quête de soi et sur l’humilité.








lundi 27 février 2017

Colis victorien

Souvenez-vous, il y a quelques mois je vous parlais du swap spécial Jane Austen

Début février, j'ai eu la grande joie de recevoir ce très joli colis de la part d'Annette.







J'ai été énormément gâtée ! Merci Annette. J'ai très envie de lire les romans et de goûter à toutes ces spécialités. La tasse Jane Austen est devenue ma fidèle compagne du petit déjeuner.
J'aime tellement les swap !!



dimanche 1 janvier 2017

Challenge BD 2017

ça y est, 2017 est arrivée !
Quoi de mieux pour commencer une nouvelle année que de se fixer quelques bonnes résolutions ?

J'ai donc décidé de m'inscrire à deux challenges lectures cette année, sur le forum Livraddict. 
Le premier challenge est défi liste lecture   proposé par Alyssa.
Le principe est tout simple : lire maximum 80 romans qui correspondent à différentes rubriques. Je ne sais pas si réussirais à lire les 80 livres, mais on peut toujours essayer.

Le deuxième challenge auquel je participe est le challenge Agatha Christie mis en place par Julie. 
Pour ce défi, je vais tenter le niveau "Miss Marple", à savoir : Lire 11 à 20 romans ou recueils de nouvelles de Agatha Christie.

Et comme tout ça manquait pas mal de BD, j'ai mis en place mon propre défi  :)


Le but de ce défi est tout simple et s'inspire beaucoup du challenge lecture de Alyssa.

Vous trouverez une liste avec différentes catégorie. Chacune d'elle doit être remplie avec une lecture. Attention, une BD ne peut correspondre qu'à une seule catégorie.
Vous pouvez, bien évidemment, suivre l’ordre qu'il vous plait et choisir la catégorie correspond à votre BD lors de sa lecture. 

Toutes les formes de BD sont acceptées (franco-belge, roman graphique, manga, comics... et autres).
Le but est de s'amuser et s’aventurer un peu hors de nos habitudes de lecture.

Les inscriptions commencent dès aujourd'hui et se terminent au 31 janvier 2017.
Le challenge commencera au 1er janvier 2017 et se terminera le 31 décembre 2017.


Voici la liste des catégories :
1 – Le premier tome d’une saga
2 – Une BD qui ne soit ni le premier ni le dernier tome d’une saga
3 – Une saga complète
4 – Une BD acheté dans un Salon du livre ou un festival
5 – Une BD empruntée
6 – Une BD de sa wish-list
7 – Le dernier tome d’une saga
8 – Pour le scénario et les illustrations, un duo d’auteurs de nationalités différentes
9 - Pour le scénario et les illustrations, un duo d’auteurs féminines
10 – Une BD qui cible les moins de 12 ans
11 – Une BD fantasy
12 – Une BD faisant partie d’une série dans laquelle les tomes sont indépendants et que l’on peut lire indépendamment les uns des autres
13 – Une BD d’une maison d’édition que l’on ne connaissait pas
14 – Une BD qui fait voyager
15 – Une BD de super-héros
16 – Une BD tirée d'un roman ou un conte
17 – Une BD ciblant un public adulte
18 – Une BD humoristique
19 – Une BD que l’on vous a offert
20 – Une BD qui vous a déçu
21 – Une BD avec un animal en couverture
22 – Une BD dont le titre (du tome, si le BD fait partie d'une saga) est constitué d’un seul mot
23 – Une BD dont le titre (du tome si la BD fait partie d'une saga) comporte un prénom
24 – Une BD dont vous avez aimé l’histoire mais moins aimé les illustrations
25 – Une BD dont vous avez aimé les illustrations mais moins l’histoire
26 – Une BD en noir et blanc
27 – Une BD dont l’histoire se déroule à une autre époque
28- Une BD tirée d'un blog
29 - Une BD biographique
30 - Une BD reportage/ documentaire
31 - Une BD qui a été adaptée en film
32 - Une BD dont l'histoire se termine en deux tomes
33 - Un one shot
34 - Une BD d'un auteur qu'on a vu en dédicace
35 - Une BD d'un auteur américain
36 - Une BD steampunk
37 - Une BD dont lés évènement se déroulent dans un endroit célèbre (musée, château...)
38 - Une BD qui a reçu un prix à Angoulême
39 - Une BD qui fait parti des sélections officielles pour Angoulême 2017
40- Une BD parodique (parodie d’autres BD, de films, etc..)
41 - Une BD qui rend hommage à une série existante (par exemple, "Spirou vu par... " Il y en a beaucoup en ce moment !)
42 - Une BD autour des 4 saisons
43 - Une BD autour de la cuisine et de la gastronomie
44 - Une romance
45 - Une BD où la nature joue un rôle prépondérant
46- Une BD dans laquelle les personnages principaux ne sont pas des êtres humains
47 - Une BD dont les personnages principaux sont des personnes âgées
48- Une BD autour d'un personnage célèbre
49- Une BD dont l’histoire se déroule dans l'espace
50 - Une BD sans texte

Et voici les différents paliers :

>10 : scénario

>20 : découpage

>30 : crayonnés

>40 : encrage

>50 : mise en couleurs

Bon challenge à tous !
Vous pouvez vous inscrire sur le forum en suivant ce lien

Et un grand merci à Alyssa et Verdorie qui m'ont beaucoup aidées pour la mise en place de ce challenge.


A bientôt et bonnes lectures !!!



samedi 17 décembre 2016

Cinq mouches et une trompette



Auteur : IngridChabbertIllustrateur : Guridi
Frimousse , 2016
Album – Maternelle
 
Résumé de l'éditeur
C’est l'histoire de cinq mouches...
qui passent leurs journées à vagabonder d'une maison à une autre,
d'un jardin à une assiette.


Un jour, elles trouvent un étrange objet, d'un jaune étincelant.


Qu’est-ce que c’est que cet objet bizarre ?

Chacune des mouches y va de sa petite idée. Et ce n'est pas sûre qu'elles adoptent ce nouvel objet…

Ma critique
Cinq mouches vaquent à leurs occupations de mouche, lorsqu'elles trouvent un drôle d'objet. Elles vont tout à tour le tester et savoir à quoi il sert. A chaque expérimentation, sa conclusion : « Mais visiblement, ça n'était pas cela ». 
Un album randonnée, amusant, avec une fin ouverte qui invite à toutes les extravagances ! Les dessins humoristiques et très vivants ajoutent du sens au texte. Mon mari adore ! Moi aussi;)

Bref, encore un très bel album de chez Frimousse, qui est une maison que j'aime beaucoup. 

samedi 10 décembre 2016

Louis Pasteur contre les loups-garous





Auteur : Flore Vesco 
Roman ado

Résumé de l'éditeur
Louis Pasteur, 19 ans, entre comme boursier à l’institution royale Saint-Louis, animé par un seul désir : assouvir sa curiosité pour les sciences. Il est loin d’imaginer que sa première année d’étude va être bouleversée par des meurtres aussi terribles que mystérieux, perpétrés dans l’enceinte même de l’école. Il va mener l’enquête avec la jeune Constance, une pensionnaire intrépide et courageuse. Entre loups-garous et complots, ils useront de vaccins autant que de coups d’épée pour sauver les élèves et même… le roi Louis-Philippe !
Un roman d'un genre nouveau : le policier fantastico-historico-scientifico-romantique !

Ma critique 
Nous sommes en 1840. Louis Pasteur, étudiant boursier, fait son entrée à l’Institution Royale saint Louis. Très investi dans ses études et peu au fait des « bonnes manières », le jeune étudiant détonne parmi ses camarades de classe. Il ne jure que par la recherche scientifique, et se voue corps et âme à la science. Mais, un soir, une bête attaque le concierge de l’Institution. Aidé de Constance (pas vraiment prévue dans ses plans), Louis va tenter de découvrir ce qui se cache derrière ces attaques.

Gros coup de cœur pour ce roman fantastique, très drôle et  rempli de références aux recherches et travaux de Louis Pasteur. Tout est fait pour que le lecteur soit plongé dans un univers scientifique : des titres de chapitres (« composition chimique du chapitre 4 : 45 ml de globules rouges, 12 ml de mort violente et 1g de leçon d’escrime ») à la description des sentiments des personnages (« sa remarque déclencha une polymérisation intense et fulgurante dans le cerveau de Louis Pasteur ») à la rigueur toute mathématique des actions du héros. Ce qui n’empêche pas l’aventure et des prises de risques. Puisque, rappelons-le, Louis n’a que faire des convenances.
J’ai beaucoup aimé l’écriture de Flore Vesco. Lorsqu’elle décrit les actions de Constance ou celles de Louis, j’avais vraiment l’impression de les avoir devant les yeux et de comprendre leur psychologie. Je me suis beaucoup attachée à ces personnages et à l’ambiance de l’histoire.

Du fantastique de la science de l’aventure et beaucoup d’humour. J’en redemande !
Ce roman m’a donné envie de savoir ce qui était vrai ou faux parmi les découvertes que fait Louis Pasteur. Heureusement, je n’ai pas eu à chercher bien loin puisqu’ une biographie de 7 pages conclue le livre. J’ai été très déçue de savoir que Constance n’a jamais existé. Snif ! 

En tous cas, je pense que je vais vite lire le premier roman de Flore Vesco, De Cape et de Mots, qui est sur PAL depuis un moment !


samedi 3 décembre 2016

Lumière, le voyage de Svetlana



Auteur : Carole Trébor  - Illustrateur : Sébastien Pelon
Rageot, 2016
Roman ado

Résumé de l'éditeur : 
Hantée par la dernière volonté de sa mère adoptive,Svetlana quitte le Paris des Lumières pour rejoindre la Russie des tsars. Au cours de ce voyage, elle rencontredes êtres mystérieux, Varlaam et Mira, et se découvre d’étonnants pouvoirs...
Pour accepter sa véritable identité, Svetlana doit affronter sa part d’ombre. Et qui, de Boris l’officier d’élite, ou d’Aliocha, le paysan rebelle, l’aidera à se révéler à elle-même ?

Ma critique : 
Époque des Lumières. Svetlana, vit à Paris avec ses parents adoptifs. Après la mort de sa mère, elle décide de se rendre en Russie, pour retrouver ses parents biologiques, répondant ainsi à la dernière volonté de sa maman. De nombreux phénomènes étranges vont ponctuer son voyage. Svetlana essaiera toujours de trouver une raison rationnelle à ces évènements. Mais si c’était tout autre chose ? Sa rencontre avec des êtres aux pouvoirs mystérieux va à jamais changer son existence et sa perception du monde. 

Cette histoire mêle habilement le roman historique et l’univers fantastique. Il est très bien documenté et permet de comprendre l’histoire de la France et de la Russie, de se familiariser avec les croyances populaires russes. Les illustrations intérieures qui ponctuent régulièrement le texte sont très agréables. J’ai aimé suivre les aventures de Svetlana. Malgré tout, j’ai trouvé que tout allait un peu trop vite, que les problèmes se réglaient trop facilement et je n’ai pas réussi à avoir autant d’empathie que j’aurais aimé pour le personnage principal. Oui, j'aime bien quand les personnages ont du mal à résoudre les problèmes !! Et là, j'ai eu l'impression que le roman aurait gagné à être un peu "lent". C'est dommage car j'ai aimé l'ambiance, l'idée de départ. J'ai même envie d'en lire plus sur l’histoire de Svetlana. Mais, je garde un gout d'inachevé et reste un peu sur ma faim. Je reste donc mitigée sur ce titre, même si je suis persuadée qu’il trouvera son public auprès des jeunes ados.






lundi 28 novembre 2016

Lady Helen



Auteur : Alison Goodman
Gallimard jeunesse, 2016 - ISBN : 9782070663477 - 576 p.
Ado – Jeunes adultes
Résumé de l'éditeur :  
Londres, avril 1812. Lady Helen Wrexhall s'apprête à faire son entrée dans le monde. Bientôt, elle sera prise dans le tourbillon des bals avec l'espoir de faire un beau mariage. Mais d'étranges faits surviennent qui la plongent soudain dans les ombres de la Régence : une bonne de la maison disparaît, des meurtres sanglants sont commis et Helen fait la connaissance de lord Carlston, un homme à la réputation sulfureuse. Il appartient au Club des mauvais jours, une police secrète chargée de combattre des démons qui ont infiltré toutes les couches de la société. Lady Helen est dotée d'étranges pouvoirs mais acceptera-t-elle de renoncer à une vie faite de privilèges et d'insouciance pour basculer dans un monde terrifiant?  

Ma critique : 
Lady Helen Wrexhall vit chez son oncle et sa tante Lady et Lord Pennworth, depuis la mort de ses parents. Nous sommes en 1812, à Londres.
Lady Helen, comme toutes les jeunes filles de son âge, partage son temps entre les visites, les dîners, les bals et surtout son entrée dans le monde. Mais, elle n’est pas tout à fait comme toutes le autres jeunes filles : trop agitée, trop assurée, trop énergique.  
Sa rencontre avec Lord Carlston (qui a une très mauvaise réputation) va changer à jamais sa vision du monde. Il va lui faire connaître le Club des mauvais jours : une société secrète chargée de combattre des démons infiltrés dans toute la société. Helen sait donc pourquoi elle est si différentes des autres : elle possède des pouvoirs capables de combattre ces monstres. Va-t-elle cependant renoncer à sa vie et au destin qui lui est tout tracé ?

Bals et démons !
C’est donc dans une ambiance à la Jane Austen que démarre cette trilogie.  Le décor est planté. Nous sommes dans une famille de la haute société anglaise, très attachée à l’étiquette et à la bienséance. Nous suivons Helen dans ses préoccupations quotidiennes : les invitations, les « potins », les tenues, la couture, les visites de tel gentleman ou tel autre Lord. Puis, les éléments plus fantastiques s’intègrent dans le récit, à petites doses. Jusqu’à prendre de plus en plus de place.
Helen se retrouve avec de nouvelles possibilités, connaît ses premiers émois amoureux, ses premières frayeurs, des grands moments de rébellion et tente de prendre son destin en main. 
J’ai beaucoup, mais alors beaucoup, aimé ce mélange de romance et de fantasy. Helen est une héroïne qui n’a pas froid aux yeux mais qui reste ancrée dans son époque. Nous avons donc une vraie ambiance à la Jane Austen (aaah ! les intrigues amoureuses et les bals de l'époque victorienne) à laquelle s'ajoute, sans que cela fasse étrange, un monde complètement fantastique et dangereux. L'histoire peut paraitre un peu longue à démarrer, il est vrai. Mais je trouve que cela permet de bien connaitre le contexte historique, les personnage et leur psychologie. Cela permet aussi à l'ambiance fantastique de s'installer tranquillement sans que cela soit brutal.Du coup, tout paraît très cohérent, même les évènements les plus fous !  Bref, une belle alchimie qui a provoqué chez moi un véritable coup de cœur. J’ai vraiment hâte de lire la suite. Je pense que cette série pourra plaire aux fan de Jane Austen et à ceux qui ont lu la série "Le protectorat de l'ombrelle". 

Pour conclure : Je suis emballée par ce roman.. et je n'ai pas vu passer les 576 pages !